La diversité biologique dans la Wilaya de Médéa

Au nord de la Wilaya de Médéa, les hauteurs de Tamezguida couvrent 1/3 du Parc National de Chréa avec une superficie de 26.587 ha, le patrimoine naturel se compose de 120 espèces vivantes dont 816 espèces végétales parmi elles 15 protégés.
La région est considérée comme niche à beaucoup d’organismes vivants, il est recensé actuellement presque 394 espèces parmi elles 49 sont protégés par la loi.
Dans la catégorie des vertébrés, il existe 160 espèces réparties comme suite :
– 119 variétés d’oiseau dont 30 protégés
– 22 variétés de mammifères dont 10 protégés
– 07 variétés d’amphibiens
– 09 variétés de reptiles
– 03 variétés de poissons
Dans la catégorie des non vertébrés, il existe 234 espèces réparties comme suite :
– 12 variétés de mollusque
– 02 variétés de crustacés
– 06 variétés de mille-pattes
Le processus de recensement des plates a relève 816 espèces y compris 15 protégées.
– Cèdre : Couvre une superficie de 1200h et protège 237 variétés de végétal.
– Chêne Vert : Répartie sur une superficie de 10.400h qui couvre les hauteurs entre 700m à 1200m
– Pin d’Alep : Type composé en abondance du cote sud et protège 135 espèces végétales.
– Chêne Liège : Limité sur le mont de Tamezguida sur la côte humide à basse altitude entre 300 m jusqu’à 450 m.
Les Zones humides
Lac de Boughezoul
Principale zone humide située dans la partie steppique de la Wilaya, construit en 1937, classé le 21 Mars 2003 comme zone humide protégée, sur une superficie de 24.500ha peut contenir jusqu’à 20 millions de m3, de nombreuses espèces d’oiseau ont été dénombrées, principalement les oiseaux migrateurs, un milieu favorable pour la reproduction et une réserve en nourriture.
D’après le comptage récent a donné entre 300 à 1000 oiseaux composés de différentes espèces à savoir : Canard Colvert, Mouette Rieuse, Canard Souchet, Grèbe Huppe, Sarcelle Marbré, etc.
Lac de Tamezguida, Dhaia le Lac suspendu
Un plan d’eau naturel culminant à plus de 1230m d’altitude, s’étendant sur une superficie de Huit hectares entouré d’une végétation dense, englobant le chêne, l’étable champêtre, l’orme, le caroubier, le pin d’Alep, l’olivier ainsi que le genêt et le murier aussi Dhaia constitue un habitat pour plusieurs espèces animal dont la grenouille verte, la sangsue et même la tortue d’eau douce.
Source : Direction de l’environnement de Wilaya de Médéa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *