Ecotourisme dans la région de Ain nsour Miliana

Le massif du Zaccar Miliana et la foret de ain nsour était proposé un parc national algérien le 24 avril 1929 , situé dans la wilaya de Ain defla, au Nord de l’Algérie. Le parc abrite de vastes forêts, des gorges et des gouffres, où vit une faune très riche de 279 hectares .

Était classée comme un parc national en Algérie le 24/04/1929 et ont été créé, sur la proposition du Service des Forêts, par un arrêté du Gouverneur général du 17 février 1921 dans le but de protéger les forêts présentant un intérêt botanique en vue du développement touristique des territoires colonisés.

Flore

Les arbres les plus représentés sont : le Cèdre de l’Atlas, le Chêne vert, le

Chêne liège, le houx, l’Érable à feuilles obtus, l’Érable de Montpellier, l’Érable champêtre, le Prunus avium, le Chêne zéen, le Pin noir, le Pin d’Alep, l’if

Faune

Cette région abrite les espèces de mammifères suivantes: le Magot , le Lièvre du Cap , le Sanglier , l’Hyène rayée, la Mangouste, le Loup doré africain , le Loup d’Égypte , la Panthère de Barbarie , le Serval, la Genette, le Porc épic et la Belette.

Cette  région  abrite  les  espèces  d’oiseaux  suivantes:  l’Aigle  royal,  le

Vautour fauve, le Gypaète barbu, le  Percnoptère d’Égypte, l’Aigle de bonelli, le Faucon crécerelle, la Buse féroce, la Chouette hulotte, le Hibou grand duc, la Grive musicienne, le Rossignol Philomèle, le Bec-croisé des sapins, la Grive draine, le Pic vert , l’Huppe fasciée.

Le centre

des insuffisants Respiratoires  Aïn N’sour

Le centre des insuffisants respiratoires Aïn N’sour dans la commune de

Ain torki , été crée par le décret présidentiel N° 87-228 du 27 octobre

1987 portent création, organisation et fonctionnement des centres pour

insuffisants respiratoires avec les autres centres (cherea “w blida” – tlemcen – Tassala “w sidi Abbés” ) et construit par l’entreprise DNC Alger depuis 1982 jusqu’à 1987

Situé dans une vallée encaissée, dans un cadre forestier et ensoleillé, à plus de 1 000 m d’altitude, au sommet du Zaccar (1 398 m), au lieu dit Aïn N’sour (La source des éperviers), ce centre de santé où venaient des jeunes de 6 à 17 ans de différentes régions du pays respirer l’air pur, poursuivre leur scolarité, pratiquer différentes activités sportives et se soulager des différentes affections respiratoires, a vécu de beaux jours mais pas très longtemps hélas.

 

74883934_100536568066826_2905972158054268928_n

Association des randonneurs Miliana

Guide de Randonnée Pédestre