La Demeure de l’Emir Abdelkader
Dar Emir ABDELKADER qui est étroitement liée à la fin de la domination turque et le début de la colonisation française de Médéa. Elle comporte 18 chambres, une cour, un hammam, une écurie et des
monuments historiques en particulier la mosquée malékite. C'est le Bey Mustapha Boumezrag qui la construite en 1820. Vous avez le loisir de la découvrir avant d'entamer votre visite ou au retrour. Elle se situe au centre de la ville de Médéa.

Djamaa El Ahmar
Le minaret de DJAMAA EL AHMAR a été construit par le pacha Mohamed pour l'appel à la prière. De forme cylindrique, il s'élève à 18 m. Son style turco-oriental l'apparente au rite hanéfite. Une belle œuvre d'architecture! Aujourd'hui, il n'en reste toutefois que le minaret.

Vielle Mosquée
Le minaret de la VIEILLE MOSQUEE construite en 1853 par le Bey Mourad lors du Beylik du Titterie, implantée dans la ville de Médéa. Après plusieurs transformations et restaurations il n'en
Subsiste que le minaret. Durant la période coloniale, la vieille mosquée a été transformée en église
Catholique et même en bar mais elle retrouvera sa vocation originelle après l'indépendance.

Forteresse de Boghar
La forteresse de BOGHAR se trouve dans la commune de Boghar, édifiée sur un piémont de montagne pour assurer la surveillance des lieux dominant la ville d'Ouzinasa (Saigue précédemment). L'Emir Abdelkader l'utilisa comme casernement pour ses troupes et bâtit une usine de fabrication de la poudre est des ateliers de fabrication d'armes à feu. C'est aujourd'hui une caserne de l'ANP (Armée nationale populaire).

Bab el Alkouas
La porte des ARCADES  » bab El Akouas » dont appellation se rapporte aux canalisations d'eau qui desservaient les différents quartiers de la ville est renforcée par des tours de contrôle. Ziri Ben Menad les utilisera lorsqu'il reconstruisit la ville de Médéa. Lors de leur présence dans la région, les ottomans les exploiteront aussi. On le trouve au nord-est de la Casbah de Médéa sur la plaine de Merdj Chekir et Béziouèche.

Vieux Ksar
Le VIEUX KSAR se trouve dans la ville de Ksar El Boukhari, la porte du Sud. Il a été édifié par Mohamed El Boukhari qui a donné son nom à la ville. Sa construction remonte à l'époque de la création de la ville d'Achir au début du 10ème siècle. Les turcs l'occupèrent vers le 16ème siècle du fait de sa position stratégique.

Musée Lalla Fatma N'soumer
Qui ne connait l'héroïque LALLA FATMA N'SOUMER et son combat contre l'envahisseur rançais? Le musée qui porte son nom se trouve dans la commune des Aissaouia où elle a vécu en exil. Ce n'est pas sans une forte émotion que nous pourrons voir ses outils personnels et des manuscrits relatant sa présence dans la région.

Musée du Moudjahid
Edifié en 1993, Le musée du Moudjahid ou musée Si M'hamed Bouguerra se trouve dans la rue des frères Chanègue dans la ville de Médéa. Les salles contiennent les souvenirs des faits d'arme de la wilaya IV durant la guère de libération nationale, une bibliothèque riche de livres d'histoire
et des photos d'époque de la ville, des archives des documents de la révolution ainsi que divers outils traditionnels.

Haouch el Bey
Sur les hauteurs de la ville, Haouch El Bey, construit en 1820 et qui est l'une des dépendances de la résidence du Bey Mustapha Boumezrag constituait la résidence d'été et un lieu de repos du Bey. C'est une fierté de l'héritage de l'époque et un modèle de jardins somptueux, attestant de la prospérité du dernier Bey du Titterie.

Achir
ACHIR construite en 936 ap.J.C sous le règne de Ziri Ibn Menad Essanhadji, fréquentée par Ibn Khaldoun ou Hawkel El Idrissi. L'ancienne ville d'ACHIR se trouve au sud d'Ain Boucif au pied de Djebel EL Akhdar, à 10 kms de la route nationale n°60 et à l'est de la ville de Ksar El Boukhari.

Rapidum
Et puis il y a le fameux RAPIDIUM construit à l'an 122 sous l'empereur romain d'origine berbère Septime Sévère. Elle représentait l'une des principales villes Césariennes, du fait notamment de sa position sur le point de passage entre Yol(Cherchell) et Carthage (Tunisie). De par son architecture urbaine, c'est une ville à part entière avec ses sépultures.

Carte Touristique de Médea


MEDEA Trip

GRATUIT
VOIR